ACCUEIL
Header Image Header Image Header Image

DISTRIBUTION D’EAU DE BOISSON

Un traitement physique adapté à la filière agricole

En effet, la mise en place de nos systèmes favorise la distribution d’une eau saine, non entartrante, mais elle réduit également drastiquement les problèmes dus aux algues et champignons tout en conservant les propriétés physico-chimiques de l’eau. Pour l’élevage, la diminution drastique des taux de chloration permet une meilleure alimentation du bétail grâce à une eau de bien meilleure qualité.

Le système NEW IONIC™® s’applique au traitement de l’eau d’alimentation, au recyclage de la solution de drainage, mais aussi au brassage et à l’homogénéisation de la solution dans le bassin de stockage. La neutralisation des effets de cristallisation permet d’éviter les dépôts de carbonates et dérivés. De plus, le traitement combiné débiofilmant et antibactérien permet de limiter la formation des algues, ou des organismes fongiques, mais aussi de réduire le taux bactérien dans la solution. L’assimilation des apports nutritifs est ainsi optimisée.

 

  • PREVENTION DES DEPÔTS DE TARTRE (plus besoin de nettoyage acide)
  • REDUCTION DE LA MAINTENANCE (électrovannes, gouttes à goutte…)
  • ACTION ANTIBACTERIENNE (remplace la chloration et/ou les UVs)
  • AUGMENTATION DE LA PRODUCTION
  • REDUCTION QUANTITATIVE DES FERTILISANTS

 

Exemples de réalisations:

Traitement d’eau en écloserie sur eau de source :
- Avant installation des appareils ARIONIC, biofilm très présent dans l’eau, mortalité des oeufs >70%.
- Avec ARIONIC, éradication biofilm/tartre augmentation de la productivité, très peu d’œufs contaminés.

Irrigation maraîchère, production de tomates hors-sol :
- Arrêt des bouchages des capillaires des systèmes d’irrigation et augmentation de la production.

Traitement d’eau en bâtiments d’élevages (1,5m3/h sur arrivée générale de 2 bâtiments de 1 000m²) :
- Amélioration de la qualité d’eau entrante après l’appareil, diminution importante des intrants chimiques dans l’eau, pas de goût de chlore.
- Diminution de la mortalité par 3 pour le premier lot de dindons.
- Meilleure assimilation des aliments par les animaux et croissance supérieures.


On constate dans tous les cas une amélioration de la productivité, une réduction de l’empreinte écologique ainsi qu’une amélioration de la sécurité sanitaire.